Régler ses cales vélo comme un pro :-)


Sur ce petit article technique nous allons aborder le réglage des cales. Ce point, souvent sous-estimé, est vraiment très important. C’est le point de départ d’un bon positionnement et c’est par cette surface de contact entre le pied et la pédale qu’est transmis toute la puissance de l’athlète. Chez Velofitting nous avons toute la panoplie des outils de mesure qui vont nous permettre d’affiner ce réglage au millimètre mais en voici déjà les bases :

Le réglage des cales se fait sur 3 plans. En 1er lieu il y a l’écartement des pieds entre eux (latéralement donc). Par extension on pourra l’appeler le Q Factor même si cette mesure-là s’applique normalement au matériel. L’idée c’est d’avoir le bassin, le genou et le pied bien dans l’axe de manière à exercer une force la plus verticale possible. Il faudra donc jouer sur cette position latérale des cales pour optimiser cette verticalité.

Ensuite il y a l’engagement du pied c’est-à-dire sa position avant/arrière. Une mauvaise position entrainera des sensations de brulure sous le pied, une perte d’efficacité, une sur ou sous sollicitation des mollets et tendon d’Achille, des douleurs rotuliennes … Il faudra donc régler cet engagement de manière à avoir un appui stable et solide. Pour schématiser, en fonction de la morphologie de l’athlète, de sa discipline, de son poids et sa souplesse, on fera en sorte que l’axe de la pédale se situe quelque part entre le 1er métatarse (que l’on peut identifier par l’os proéminent du gros orteil) et le 5ème métatarse à l’extérieur du pied.

Le dernier réglage est celui de l’orientation du pied qui peut varier du plus classique (légèrement en canard à 10h10), à être dans l’axe, ou avec le talon qui sort, ou les 2 pieds différents. Sans système de mesure pointu comme nous avons chez Velofitting, vous pouvez déjà regarder votre manière de marcher et la comparer à celle de votre pédalage. Vous pouvez également regarder l’usure des cales qui vous donnera une indication de l’endroit où se met votre pied. Et bien sûr il y a vos sensations qui sont très importantes également.

En mixant tout cela vous aurez déjà dégrossi ce point du réglage des cales qui est fondamental puisque c’est le 1er contact du cycliste avec sa machine.

Bons réglages 😊